Nov
14
2017

Ce qui manque à l'un ne manque pas forcément à l'autre

Tiens ça fait un bout de temps que je n'ai pas fait de post en français alors étant tombé sur l'article si dessous ça m'a donné une parfaite opportunité d'y remédier en faisant quelques commentaires sur ces "15 choses qui manquent aux français expatriés"

1. La famille … oui ben là il n'y a pas photo

2. La sécu … alors je sais pas si l'article s'adresse exclusivement aux expatriés en Amérique mais l'argument comme quoi "A l’étranger, pour avoir une prise en charge digne de ce nom, il faut débourser des sous… beaucoup de sous…" ne s'applique pas en Ecosse, tout est gratuit ici, y compris les médicaments sous ordonnance.

3. Le Cinéma Aller voir un film Américain ou Brittanique doublé en français, non merci. Et puis le cinéma c'est cher partout maintenant.

4. La langue Il y a bien longtemps que ce n'est plus un problème. Ça a plus tendance à être le contraire ou m'exprimer en français est plus difficile.

5. L'apéro Pour les amateurs de pastis peut-être mais moi c'est pas le genre de chose qui me manque

6. La mode J'ai eu de la chance, je suis parti avant que les pantacourts viennent à la mode. La "French fashion"… pas mon truc.

7. La télé Pas tout le temps mais oui c'est vrai que pouvoir mettre une émission ou juste le journal sur l'ordi c'est sympa maintenant que c'est possible.

8. Les saisons Il pleut moins en Ecosse qu'en Normandie donc ben non, lol

9. Les bistrots Bon c'est sûr que se prendre une boisson dans le pub du coin c'est pas tout à fait la même expérience que le café des Sports mais à part le fait qu'ils ne mettent pas les mêmes matchs de foot à la télé et qu'ils ne servent pas de diabolo grenadine, il n'y a pas grande différence…

10. Le patrimoine Bon encore une fois en Ecosse c'est pas ça qui manque…

11. Les petites distances "petites" c'est vite dit, et tout dépend de ou on veut aller. Comparé à ici (ou n'importe ou ailleurs en Europe) c'est relativement pareil

12. La voiture J'ai jamais eu de voiture en France, suivant!

13. Les transports en commun J'ai jamais vraiment apprécié je système du "1 ticket par voyage" ici, ce qui peut rendre les trajets en bus assez cher. Je préférerais un système similaire à ce que fait Twisto à savoir un ticket valable pendant 1h sur n'importe quelle ligne, c'est plus pratique pour les correspondances.

14. Les français I'm sorry what?

15. L'humour 100% d'accord sur ce point là par contre.

Je suis surpris qu'ils ne parlent pas de la cuisine française, moi par example j'aimerais pouvoir avoir accès à certains fromages qui ne sont disponibles qu'en France.

Embedded Link

Qu’est-ce qui manque aux Français déracinés ? | Union des Français de l’Etranger
La vie d’Expatrié, c’est sympa mais même si vous adorez votre pays d’adoption, il y aura toujours ces petites choses bien françaises qui vous manqueront…

Google+: View post on Google+

Post imported by Google+Blog. Created By Daniel Treadwell.

Tags:


4 Responses to “Ce qui manque à l'un ne manque pas forcément à l'autre”

  1. Bel article. De mon coté, je n'ai pas de statut d'expatrié, et je ne me sens pas déraciné dans le sens où je n'ai jamais vraiment pris racine en France (je suis parti pour un stage de fin d'étude et Californie et jý suis resté).

    famille: oui, un peu, mais j'ai ma vie bien indépendente.

    assurance maladie: je suis mieux couvert qu'avec la sécu, et ça me coûte beaucoup moins que les contributions sociales en France.

    cinéma: je n'y vais pas.

    langue: je suis plus à l'aise en anglais qu'en français, surtout dans le domaine du travail ou l'anglais est la langue de l'industrie informatique.

    apéro: on le pratique ici, et en fait beaucoup de diners entre amis sont d'immenses apéros.

    mode: j'aime la liberté de porter ce que je veux, ce qui me met à l'aise, ce qui me permer de m'exprimer, loin du conformisme français.

    télé: je la regarde pas.

    saisons: j'ai un vrai hiver, un vrai été, et très peu de demi-saisons.

    bistrots: beaucoup de bars très sympas et très variés ici. Je n'y vais pas souvent du tout.

    patrimoine: moins d'architecture, mais des parcs nationaux sans aucune mesure avec la France.

    distances: en 2 heures depuis chez mois en Californie, j'ai beaucoup plus de diversité que depuis chez mes parents en France.

    voiture: étant ici de façon permanente, j'en suis à ma 5ème voiture, et j'ai accès à une grande gamme qui n'a pas vraiment d'equivalent en France.

    transports: c'est clair que la Californie est à la traine pour les transports en commun, en petites comme en grandes distances.

    les français: euh, non. J'ai plein d'amis de toutes origines et de toutes nationalités avec qui je peux discuter d'une tonne de sujets différents.

    humour: c'est une vision franco-française que la langue française est supérieure et que bien apprendre une langue étrangère c'est une perte de temps.

    Finalement, si c'est vraiment la liste des 15 trucs qui doivent me manquer parce que je suis parti, je suis bien content d'être parti, parce que j'y ai gagné de la liberté, du positivisme, de la culture, un boulot intéressant, de la puissance financière, un cadre naturel, et ça vaut biens les 15 petits détails ci-dessus.

  2. +Jean-Baptiste Quéru Un vrai hiver en Californie? Mes beaux parents habitent dans la vallée de Livermore et ma belle soeur à Alameda, les fois ou on y a passé noël je dirais pas qu'il y avait "un vrai hiver".

    Tu habites dans les contés du nord maintenant?

  3. J'habite à une demi-heure de Livermore vers l'intérieur des terres (Tracy), de l'autre côté des collines, où il gèle et il y a beaucoup de brouillard en hiver, avec 25 degrés C d'écart entre l'été et l'hiver. Comparé à Alameda qui est au bord de l'eau, mes saisons sont beaucoup plus marquées.

  4. +Jean-Baptiste Quéru Ok je vois ou tu es, effectivement étant un peu plus loin de la côte tu as plus de chance d'avoir des saisons variées.

Leave a Reply